La différence entre Dieu et le chirurgien, c'est que Dieu ne se prend pas pour un chirurgien

mardi 21 juillet 2015

Interview auteur : Stephanie Gras

Interview auteur


Bienvenue parmi nous, Stephanie. Prête pour quelques questions?


1.                  Présentez-vous en une phrase maximum
Je suis une prof de 29 ans un peu barrée, qui doit remercier son petit coté schizophrène pour les dialogues épiques qu’il m’offre en compagnie de mes personnages.

2.                  Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire ?
Bonne question ! J’ai commencé au collège en écrivant des petites histoires qui amusaient mes copines de l’époque. Je faisais (et fais toujours d’ailleurs) des rêves assez remuants, ça additionné à ma passion pour la mythologie m’a poussé à commencer ma saga.

3.                  Êtes-vous fidèle à un genre en particulier ou préférez-vous vous éparpiller ?
Pour le moment je reste effectivement fidèle à mon registre de science-fantasy, mais qui sait un jour quand j’aurais fait le tour de mon petit univers je changerais peut-être de registre.

4.                  Quel est le message que vous voulez faire passer dans vos romans/nouvelles ?
Je n’ai pas vraiment la prétention de faire passer un message, je veux juste faire voyager les lecteurs. J’ai aussi tendance à penser qu’il y a toujours plus d’une façon de ressentir un récit et d’en tirer un enseignement, c’est ça qui est beau dans la lecture.

5.                  Avez-vous des petites habitudes lorsque vous écrivez ?
Mon petit cahier, de la musique et de la tranquillité.

6.                  Quelles sont les sources de vos inspirations ?
Les mythes et légendes, les découvertes archéologiques anachroniques, l’ésotérisme, les œuvres en tout genre que j’ai lu ou vu, pour finir mes rêves.

7.                  Comment doit-être, selon vous, un personnage principal ?
Je dirais charismatique, dans le sens ou d’une manière ou d’une autre le lecteur s’attache à lui. Ça ne signifie pas pour autant qu’il soit le plus beau, le meilleur ou le plus intelligent. Il peut avoir un sale caractère, un horrible défaut, ou de grande faiblesse, qu’il cherche à se dépasser, s’améliorer ou simplement à s’en sortir.

8.                  Et un personnage secondaire ?
Tout dépend du personnage principal, ils doivent être complémentaires, dans le sens ou sans bons personnages secondaires le personnage principal perd beaucoup en saveur. Il peut être tout ce qu’il veut, il a plus de liberté puisqu’il est secondaire.

9.                  De quel roman aimeriez-vous être l’auteur ?
De la saga Leilan car la plume de Magali Ségura m’a vraiment touchée, sa poésie autant que toutes les émotions qu’elle a su m’insuffler.

10.              Quel est votre livre préféré ? Pourquoi ?
Quelle horrible question ! Comment choisir un seul livre ? Je dirais Légende de Gemmel, de l’amour, de l’amitié, du sang, des larmes bref de l’excellente fantasy. 

11.              Comment se sont passés vos débuts dans l'écriture ?
Je me suis simplement lancée, avant tout pour me faire plaisir, en gardant ça pour moi. Je suis parti d’une seule idée sur mon personnage principal et je me suis laissée porter par le récit sans chercher à suivre un plan ou même découper des chapitres. J’écrivais durant les cours au lycée, entre les cours aussi. Ce n’est qu’après la fac que j’ai eu à nouveau le temps et que j’ai pu achever le premier tome de ma saga.

12.              Quelle est votre expérience avec les maisons d'édition ?

Eh bien j’ai commencé en cherchant des informations sur les soumissions auprès d’éditeurs et j’ai été aiguillé vers la communauté Cocyclics, ça a été une excellente découverte et une aide précieuse pour améliorer mes écrit. Après ça je me suis sentie suffisamment en confiance pour envoyer mon texte, j’ai reçut une réponse positive et signé dans la foulé, mais finalement ça ne s’est pas très bien passé et j’ai préférée mettre fin à l’aventure. J’ai retravaillé et je suis à nouveau reparti à la recherche d’un éditeur, j’ai reçut plusieurs proposition et je ne regrette pas d’avoir signé chez La plume et le parchemin !

13.              Quels conseils donneriez-vous à quelqu'un voulant écrire ?
De se lancer ! Le reste ne dépend que de ce qu’il veut : juste écrire pour se faire plaisir ou bien pour être lu ou éditeur. Dans le second cas toujours approfondir et retravailler son texte.

Le « Avez-vous déjà ».

1.                  Avez-vous déjà été concentré dans votre écriture au point de perdre la notion du temps ?
Oui il m’est arrivé quelques fois d’écrire jusque tard dans la nuit à cause de ça.

2.                  Avez-vous déjà eu le syndrome de la page blanche ? Si oui, comment avez-vous fait pour vous en débarrasser ?
Plusieurs fois, de différentes manières parfois, simplement en lâchant mon stylo pour dessiner et me vider l’esprit, d’autres fois un rêve est venu à mon secours, parfois encore en me forçant à écrire et retravaillant le tout plus tard.

3.                  Avez-vous déjà abandonné un roman que vous aviez entamé ?
Non pas pour le moment.

4.                  Avez-vous déjà laissé un manuscrit dans un tiroir, de peur des critiques ?
Non plus.

Les questions bonus à compléter…

1.                  Si j'étais un animal je serais… 
Une alicorne ! Non plus sérieusement mon chat vu la vie qu’il mène.

2.                  Si je pouvais avoir un objet, n’importe lequel, peu importe le prix, ce serait…
Un téléporteur individuel pour pouvoir me rendre n’importe où n’importe quand.

3.                  Si je pouvais entrer dans un roman, ce serait dans…
Hummmm dur j’aimerais pouvoir en choisir tant ! La balance brisée pour pouvoir avoir une mirza.

4.                  Si je pouvais avoir une discutions avec un auteur, ce serait …
Platon pour connaitre enfin la vérité et la fin du Critias.

5.                  Si je pouvais avoir une discutions avec un personnage de roman, ce serait …
Pourquoi toujours un ? Abrahel même si je ne suis pas sûre d’arriver à le faire parler et si parler n’est pas forcément la première chose que je voudrais de lui.

6.                  Quand j'étais enfant, le métier que je voulais faire était …
Archéologue ou professeur.

7.                  Si j'étais une citation, je serais …

Des sphinx comme ceux-ci n’obéissent à personne d’autres qu’à leur maitre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget